À la Une

Que serais-je sans la musique?

Sans te faire attendre plus longtemps, je vais te répondre de suite. Je ne serais RIEN sans la musique, elle est essentielle dans ma vie.

J’irais même jusqu’à dire qu’elle m’est vitale. Quand je suis heureuse, j’écoute de la musique. Lorsque je suis triste, c’est Adele qui me remonte le moral et elle a ce don pour me faire chanter à tue-tête.. Je vous laisse imaginer la tête de ma voisine lorsqu’elle me croise dans les couloirs.

Adele real .gif

Bref. Je ne peux vivre sans musique. C’est impossible. Avec le recul, j’aime penser que j’ai cette merveilleuse drogue grâce à ma maman. Elle fait absolument tout en musique et elle ne s’en rend pas compte, par chance : je n’ai pas encore trouvé la chaîne stéréo qu’elle cache dans son jardin car c’est le seul endroit ou le silence règne.

Etant petite, je me souviens que lorsqu’elle n’avait pas le moral, elle mettait la musique africaine à fond dans toute la maison. Un samedi à 8 heures du matin. On la retrouvait avec mon frère et ma sœur  en train de se déhancher, de chanter (ou crier) puis au bout d’un certain temps elle nous invitait à la rejoindre sur la « piste de danse ». Ce ne sont que de bons souvenirs même si je pense qu’elle aurait pu me laisser dormir. J’aurais peut-être pu gagner quelques centimètres de plus.

Etant accroc à la musique, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’abonner à Apple Music afin de pouvoir écouter librement les chansons de mes artistes préférés, retrouver des chansons qui m’ont marqués et que je continue d’aimer avec le temps. Puis comment s’ambiancer dans le RER, sans écouteurs et sans musique lorsque la RATP est en grève ?! De ce fait, Je n’ai pas trouvé mieux de dédier mon premier tatouage (premier d’une longue série) à la musique, mon premier amour.

Michelle dancing .gif

J.

Publicités
À la Une

Pourquoi quelle raison ai-je commencé à écrire ?

Cela fait plus d’un an que je n’ai pas écrit, cela faisait plus d’un an que je ne trouvais pas d’inspiration et que je me trouvais un bon nombre d’excuses.

J’ai commencé ce blog suite à la perte d’un membre de ma famille. N’ayant personne à qui parler librement, je me suis tournée vers l’écriture. Ce blog a été une thérapie à mes yeux. Je n’avais pas besoin de trouver les mots, je n’avais pas besoin de faire semblant d’aller bien lorsque je me retrouvais face à une feuille de papier et un stylo.

On m’a toujours dit de ne pas pleurer, on m’a toujours dit de rester forte et de sourire. Mais à cet instant précis, je vous avoue que je n’en avais aucune envie. C’était au-dessus de mes forces mais il fallait que je garde la face et que je montre aux autres que tout irait bien. Lorsque je me retouvais face à moi-même, je ne cessais de pleurer et hurler. C’etait l’un des pires moments de ma vie. J’avais cette tristesse, cette rage en moi. Je devais absolument me défouler sans que personne autour de moi ne s’en rende vraiment compte… J’ai commencé à me réfugier dans la musique et j’ai commencé à écrire.

Je vous avoue que cela n’était pas simple au départ, mais petit à petit je me sentais mieux. J’avais l’impression de respirer à nouveau. Je peux dire à présent que lorsque j’ai un doute, lorsque j’ai de la peine: j’écoute de la musique, je chante et j’écris. C’est seulement grâce à cela que je me reprends en main, c’est seulement comme ça que je vais mieux.

Aujourd’hui, je peux dire que l’écriture est mon remède miracle. L’écriture m’a guéri.

J.

À la Une

2017.

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas posé mes pensées sur un clavier, ou même sur le papier. L’envie était présente, mais les mots ne venaient pas. Je dois admettre que c’est assez frustrant.

L’envie d’écrire, de partager ou bien même de soulager mon esprit me démangeait. Mais rien. Absolument rien ne venait. J’ai terminé l’année 2016, en étant persuadée que l’année 2017 serait MIENNE. Elle l’a été, je vous rassure mais elle n’a pas été comme je n’avais imaginé. Elle n’a pas été de tout repos. Qu’y a t-il de surprenant ? Absolument rien. 

On dit que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, et chaque jour est une nouvelle aventure. En effet, je vous affirme que c’est la leçon que m’a enseigné cette fameuse année 2017. Tout a changé. Absolument tout.

Ma reine, ma maman me dit souvent qu’il y a TOUJOURS un côté POSITIF dans chaque SITUATION. Alors quand je suis énervée, je vous avoue que c’est la dernière chose que j’ai besoin d’entendre. Je me dis que c’est une phrase « toute faite » et qui ne s’adapte pas dans la situation dans laquelle je me trouve. Mais avec le recul, c’est triste à dire mais elle a PRESQUE toujours raison. Ce n’est pas surprenant, c’est la meilleure! 

Alors je vais tenter de vous faire la liste non exhaustive des leçons que j’ai tiré de cette année 2017.

  • J’ai appris à me connaître.
  • J’ai appris à relativiser.
  • J’ai appris à être un peu moins impulsive (je ne peux pas être parfaite, après tout).
  • J’ai appris que tout vient à point, à qui sait attendre.
  • J’ai appris à dire « Adieu », sans regret et sans larmes.
  • J’ai appris à m’aimer un peu plus.
  • J’ai appris à me respecter un peu plus.
  • J’ai appris à être moins exigeante avec moi-même et ceux qui m’entourent.
  • J’ai appris à respecter les choix qui sont indépendants de ma volonté.
  • J’ai appris à patienter (un peu plus.)
  • J’ai appris à être selective et savoir ce que je voulais pour moi et ma vie future.
  • J’ai appris à être un peu plus « égoïste » (ça fait du bien, je vous l’assure).
  • J’ai appris à me dire que  » tout ira bien » tout en le pensant réellement.
  • J’ai appris que le changement avait parfois du bon, car il nous permet de savoir ce que l’on veut réellement et faire la différence avec ce que nous avions auparavant.
  • J’ai appris à ne dépendre que de moi, et à éviter d’appeler à l’aide dès que je paniquais.

citation-8261-mentions-jaime-25-commentaires-femme-d39influence-magazine

Cela n’a pas été simple, cela a été compliqué et très difficile. Les larmes ont coulés, mes nerfs ont été mis à rude épreuve.

Mais malgré tout, il y a eu des moments de rire, de nombreux fous rire seule ou accompagnée, l’amour et le soutien de mes proches que je ne remercierai jamais assez, mes amies, et il y a eu la musique. La musique qui me donne constamment cette envie de sourire, de rire, de chanter et de danser.

Je peux dire qu’à sa manière, 2017, fut mon année et je suis sûre que 2018 me surprendra d’autant plus.

Je n’ai qu’un seul espoir pour 2018  qui devra absolument se concrétiser. Ce sera le fruit de nombreuses années de larmes, de prise de têtes, d’incompréhensions, de déterminations et de dure labeur. Oui, en 2018: je dois avoir ce put*** de Master. Ce sera une réussite personnelle puis je penser à clouer le bec à ces personnes qui toujours pensé que je n’y arriverai jamais.

Pour le reste, je t’en prie 2018 … Je ne demande qu’à être surprise.

–  Jessie

1er Novembre

Je trouve ce jour si triste car une personne a décrété que spécialement ce jour là, jour de la TOUSSAINT allait devenir férié afin que le commun des morts pensent enfin aux membres de la famille, amis, proches et connaissances qui ont quitté ce monde.

Certaines personnes attendent ce jour pour se recueillir, penser aux bons moments qu’ils ont passés avec les défunts qu’ils ont eu la chance de connaître.

Puis il y a une autre catégorie de gens qui voit la Toussaint comme un jour de repos nécessaire voire fondamental, après la cuite qu’ils se sont volontairement mises à Halloween.

Dans un sens où dans l’autre, je ne vois pas grand chose ayant une connotation positive découlant de la journée du 1er Novembre.

Je t’avoue que je ne fais pas partie de ces deux catégories de personnes. Je ne vais pas fleurir de tombes et je n’avais pas le droit de fêter Halloween étant petite donc, le fêter étant plus grande n’a pas beaucoup de sens à mes yeux.

C’est un peu comme si, on me disait que maintenant que je suis majeure, je peux boire un verre d’alcool de temps en temps… Mais on sait très bien que je n’ai pas attendu ce grand jour pour avoir ma première cuite.

Aujourd’hui, j’essaie de passer une journée ordinaire. Je tente de ne pas rentrer dans cette spirale et de penser à ceux qui nous ont quitté car même si je t’avoue que le mois de Novembre est un mois assez spécial et triste pour moi car c’est le mois d’anniversaire de mon frère qui n’est plus de ce monde.

Mais autant essayer de garder la tête hors de l’eau, non ?

On ne peut que vivre en tentant bien que mal de faire cette journée « extraordinaire », une journée complètement ordinaire. Le positif est ce qui peut nous faire avancer de façon considérable . Regarder en arrière et ressasser, se poser dix milles questions commençant par des « Et si … » , ça ne nous fait pas progresser et on ne sort absolument pas de sa zone de confort.

On pense, on pense encore et on ne fait qu’avoir plein d’amertumes, de tristesse et de regrets. C’est comme un chat qui tente de se mordre la queue dès qu’il en a l’occasion…

En ce jour, je t’invite à contacter une personne dont tu es proche, une personne avec laquelle tu peux tout partager. Vas dîner et rigoles . Rigoles haut et fort.

Pourquoi ? Parce que tu es en vie et qu’on ne sait pas combien de temps cela va encore durer. Profites. Ris.. Aimes toi. Tu es encore sur Terre pour une raison, connue ou inconnue. Découvres la raison de ta venue au monde, et agis pour accomplir TA mission.

Si tu as des pensées dites négatives, si tu as envie de quitter ce monde pour X raison. Si tu te sens seule… Saches que tu ne l’es pas. Il y a forcément une personne qui te veut du bien, à qui tu vas manquer. Une personne qui t’aime. Et si en lisant ces mots, tu as encore des doutes : saches que je t’aime et que tu n’es pas seul(e). La vie est si imparfaite mais tellement belle, tu es capable de beaucoup de choses incroyables. C’est à toi de t’en rendre compte. Chaque vie a de l’importance.

– Jessie

Ladies…

Cette semaine, il y a eu la Journée Internationale de la Femme. Elle est célébrée le 8 Mars chaque année. Il ne s’agit pas de laisser la priorité aux femmes le temps d’une journée. Il s’agit de célébrer les efforts et les droits obtenus pour les femmes.

Depuis des années, les femmes se battent pour leurs droits. Pour se faire valoir, non seulement en tant que Femme mais avant tout en tant qu’Être humain. Il existe des femmes influentes qui nous inspirent et donnent envie aux femmes de ce monde, de se battre pour ce qu’elles ont et aussi pour ce qu’elles SONT.

Il faut savoir que les Femmes ne sont pas toutes égales en droit, certaines sont encore victimes de leurs cultures et des codes de leurs sociétés. Certaines femmes n’ont pas la chance pour poursuivre leurs rêves et d’autres n’ont pas le droit tout simplement de rêver d’un avenir meilleur.

Je m’estime chanceuse en tant que jeune Femme, de pouvoir prendre des décisions pour mon propre avenir, des décisions et des choix qui auront un impact sur la vie que je souhaite mener, car au final qui peut m’attribuer la vie dont je rêve mise à part moi ? Qui peut répondre au mieux à mes besoins et mes envies à part moi ? Qui peut savoir ce qui est le mieux pour moi et ma vie future, si ce n’est pas moi ?

J’ai la chance d’avoir pu et de pouvoir m’instruire encore. Jeune fille qui ne comprenait pas pourquoi elle était contrainte d’aller à l’école… L’école est un moyen d’éducation qui nous sert à comprendre le Monde dans lequel nous vivons. Les vraies leçons qui nous sont inculquées sont celles que nous apprenons dans la vie de tous les jours. Mais l’éducation est une base. Et cette base, toutes les femmes de ce Monde ne l’ont pas malheureusement, et ne peuvent pas l’avoir.

Je pense être une jeune Femme très chanceuse car j’ai pu m’inspirer de plusieurs femmes pour être celle que je suis actuellement. Loin de moi, la prétention d’être parfaite. J’ai juste la prétention de savoir ce qui me convient le mieux pour moi, ma vie et mon bonheur.

À présent, j’ose! J’ose dire NON quand la situation ne me convient pas. Chose qui était inconcevable par le passé. J’ose dire NON quand une personne tente de me faire du mal. J’ose dire NON quand l’on cherche à me dicter ce qui est le mieux pour moi. J’ai cette chance. La chance de pouvoir dire ce que je pense. La chance de pouvoir faire ce dont j’en ai envie tout en respectant mes droits et mes devoirs.

Nous sommes nombreuses à avoir cette chance et à ne pas en faire grand chose. Nous sommes nombreuses à ne saisir pas cette opportunité pour faire des choses surprenantes et bousculer le monde dans lequel nous vivons. Nous avons toutes un talent, un don que nous gardons secret sans savoir que cela peut en inspirer plus d’une. La peur nous paralyse, en oubliant qu’il s’agit de cette même peur a aussi paralysé auparavant les personnes les plus influentes de ce monde et qu’elles sont réussi à passer outre.

En attendant, je tiens à partager cette vidéo avec toi, car elle est pleine d’espoir, de force et de sagesse. Elle me donne la force pour ne pas abandonner et me pousser à faire de mon mieux à chaque épreuve.

« Quelle est ta mission sur Terre? » 

Voici la question à laquelle je répondrai et t’invite à répondre grâce à un commentaire.

Voici donc ma réponse : 

Ma mission dans la vie, du moins l’objectif que je me suis fixée est : Vivre à fond. Vivre à fond et sans regrets. Ma mission est de voir les gens heureux. Mon souhait serait de contribuer à leurs bonheurs. C’est donc de-là que j’ai choisi d’en faire mon métier dans 2/3 ans. Je souhaite vivre chaque moment de ma vie comme je l’entends et de ne laisser personne décider à ma place. Je souhaite avoir le sourire tous les jours de ma vie et je veux que ma joie de vivre, mon amour pour la vie se diffuse au maximum.

Ma mission est aussi de rendre fière la Femme qui m’a donné la vie, de la voir verser une petite larme lorsque j’aurai attends mes objectifs. Je veux aussi rendre fiers, ma tante de mon oncle qui m’ont donné énormément d’amour alors qu’ils n’en étaient vraiment pas obligés. Ma mission est de propager l’amour qu’il m’a été donné pour en faire de grandes choses et inspirer d’autres personnes à mon tour.

Ma mission est de montrer qu’il ne faut jamais rien abandonner et que si nous avons la volonté : nous y arrivons ; que peu importe les épreuves de la vie, rien n’est perdu. Je devrais me battre comme une lionne à chaque épreuve de la vie. Choisir mes batailles intelligemment afin d’atteindre mes buts. Ma mission est de donner autant que je peux, sans attendre en retour. 

Ma mission, mon but est d’être riche. Riche de choses n’ont pas de prix. Riche de biens qui sont bien plus importants que les biens matériels.

Je souhaite avant tout, être Riche de Cœur. 

Voici ma mission et, bien évidemment j’attends de savoir quelle est la tienne.

J.

La musique

Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? Je n’en sais strictement rien.

Une catégorie dédiée à la musique : c’est extra car je ne vis pas sans musique. Comment puis-je vouloir vous faire part de mon univers et de mes pensées sans prendre en compte la musique ? Bah… c’est pas possible car je fais tout en musiqueTOUT ( à quelques exceptions près) !

Rentrons à présent dans le vif du sujet  je publierais mes coups de cœur du moment, celles dont je ne me passe vraiment pas. Les chansons qui frôlent le ridicule et celles qui me donne envie de m’énerver (Et Dieu, sait qu’il en a beaucoup!)

N’hésitez surtout pas à me faire connaitre des chansons qui vous plaisent, j’aime cette notion de partage. N’hésitez pas à réagir et on en discute dans le calme et la bonne humeur!  Lire la suite

Ma Peur.

Chère lectrice, Cher lecteur,

Saches que la peur envahie mon esprit, ma vie, mais aussi mes écrits. Je retrouve sans cesse cette peur de l’échec qui ne me quitte jamais,  la peur de l’erreur prend le dessus à chaque action que j’effectue et la peur de me « casser la gueule » à chaque situation qui m’est étrangère… Lire la suite

Aimes-toi et le Ciel t’aidera!

J’ai écris cet article pour toutes les personnes qui vivent dans le doute, ou encore pour celles qui n’ont pas confiance en eux  mais aussi, pour celles et ceux qui doivent prendre des décisions  importantes au cours de leurs vies. J’espère que ces personnes trouveront en cet article, un certaine aide qui pourra les aider par la suite. Lire la suite

N’est-elle pas « belle pour une noire » ?

Combien de fois j’ai entendu cette expression dans une phrase, où combien de fois on m’a fait ce pseudo « compliment » … C’est tellement triste et frustrant. On ne cesse de l’entendre et c’est inadmissible à mon avis.

Non, mais je te trouve jolie pour une noire !

 » Naomi Campbell est quand très belle pour une noire, tu trouves pas ? »

Euh.. Pardonnez moi mais ces phrases ne choquent personne ? Vraiment ?!

Ça veut dire qu’une femme noire que l’on considère comme étant belle « malgré » sa couleur de peau, est laide comparée à n’importe quelle femme de couleur blanche?! Sérieusement, où va le monde?  Lire la suite

Pendant mon absence …

Bonjour à toutes et à tous, je suis très heureuse d’écrire à nouveau pour moi, mais aussi pour vous. J’espère de tout coeur que les nouveaux articles vous plairont et si ce n’est pas le cas : dîtes le moi ! Toute critique est bonne à prendre.

J’ai choisi de démarrer une nouvelle vie, en commençant par faire des choix qui détermineront certainement le cours de mon existence. Tout a changé. C’était une décision souhaitée, dont je n’ai pas l’once d’un regret.

Ce fut le jour de mes 20 ans que ma nouvelle vie a commencé. Je suis presque sûre que je m’en souviendrai à jamais. Certaines personnes m’ont soutenu lors de ma prise de décision et d’autres ont préféré quitter le navire. Ce que je peux comprendre et que j’ai appris à accepter.  Au final, c’était pas une si mauvaise chose, car ça m’a permis de savoir sur qui je pouvais compter en cas de coups durs. Lire la suite